En cloques :-)

Publié le par Fanny

Bon passez moi le jeu de mots mais je n ai trouve que ca pour resumer la situation et detendre mon atmosphere. Bon voila c est pas tres glamour comme sujet mais ce sont les dernieres news en direct. Voila 3 jours je me suis fait piquer par une Agua viva comme on dit au Bresil, une meduse chez nous. Ca m apprendra a me baigner a Rio le jour de Noel me direz-vous ! Le jour meme j ai rien senti, le lendemain, j avais des rougeurs et ca gratouillait un petit peu sur le ventre, et le soir les premieres cloques apparaissaient, mmm, que du bonheur ! Le surlendemain c etait vraiment pas joli a voir et ce matin, voyant que ca empirait plutot et que ca me faisait vraiment mal, je me suis decidee a chercher un dermato. Mon copain Nico chez qui je suis etant a Sao Paulo jusqu a vendredi, et ma copine traductrice Isabelle n etant plus avec moi pour me servir de guide, il a bien fallu se lancer.

1ere halte a la pharmacie du coin, qui bien sur ne sont pas vraiment comme chez nous, c est pas non plus les pharmacies mexicaines qui vendent des clopes mais disons que celle ou j etais faisait plus supermarche qu autre chose. Et vas-y les explications en langue des signes pour finir par devoir faire un semi strip-tease et montrer l ampleur des degats. On me repond direct Dermatologico, je comprends, mais les 2 femmes me disent qu elles n en connaissent pas. La je maudis la terre entiere et surtout moi-meme en me disant que je m etais trop exposee, que ca m apprendra a me cramer sur la plage bla bla bla. C est la ou ma bonne etoile, ma tete de Droopette, mes larmes de Madeleine et l extreme gentillesse des Bresiliens ont fait que ces 2 femmes me rappellent alors que je suis deja loin dans la rue et assez desesperee, me font signe de rentrer dans la pharmacie et qu elles vont soccuper de moi. Finalement elles savent ou m envoyer et depechent un mec qui travaillait par la pour m accompagner quasi en face d un centre medical.

La j arrive chez les medecins des riches, les Galeries Lafayette de la sante, un immeuble flambant neuf avec ecrit en gros CENTRO MEDICO, un hall d entree digne d un hotel 12 etoiles. Ca fait un peu centre commercial avec un couloir central et des vitrines des 2 cotes, de suite en rentrant sur la droite l implatation mammaire, a gauche le laser et la lipo/massage/aroma therapie a la noix mais aussi heureusement des vrais choses utiles style labo d analyse et tous les specialistes imaginables. Quand on debarque d Europe, ca fait une drole d impression, des gens derriere un bureau qui attendent le chaland, partout de belles photos de manequins et de decolletes 90 D comme Madame en reve, tout juste s il n y avait pas des promos ou des soldes ! Ah oui et j oubliais l essentiel, le guichet bancaire au milieu. Maintenant que j y pense c etait assez drole, dommage que je n etais pas d humeur a prendre des photos car ca valait des points comme dirait Maud. Bref la on m indique un docteur, et pour la modique somme de 200 reals, soit 70 euros, (ce qui me fait tres tres mal aux fesses mais bon j ai une assurance) donc un prix astronomique pour le Bresil, on va s occuper de moi. Pour ce prix la, on est recu comme si on faisait partie de la famille, la secretairee et le medecin vous claquent les 2 bises et se forcent a prononcer les 3 mots d anglais qu elles savent, on vous offre un the, on peut passer un coup de fil, et on peut aller s allonger en attendant sa consultation et on repart avec le numero de portable du medecin si on a besoin. Voila pour le tableau. Au final, on me dit (en portugais bien sur mais dieu merci avec l espagnol on arrive a comprendre) que c est une morsure d aqua viva, et que donc pas de plage, pas de mer ni de soleil, et qu il va falloir mettre des pommages, gazes et tutti cuanti. Normalement pas de cicatrices, j espere bien. Mais je n ai rien sur mes mollets potauxles, que Beach Boy se rassure.

Ouaaaaaaaaais, elle est la la neness qui va a Rio et qui peut pas aller se baigner ! Bon depuis je relativise, j ai retrouve le moral car je dois dire que je me suis vraiment sentie perdue pendant ces quelques heures, je sais ce que j ai, j ai n ai plus mal et je me soigne et il n y a pas de contre-indication a la samba, aux sorties nocturnes donc je me rattrapperai la nuit ! Ca tombe bien car le jour ou je suis arrivee j ai rencontre Carmen une italienne et Alvaro un espagnol, Marcella et Massimo, un couple argentino italien tres sympa et on se voit tous ensemble la journee et pour les sorties le soir. Carmen en bonne mama italienne voulait meme m accompagner a l hopital ! Et mon copain Krit de Londres est a Rio aussi en ce moment pour le reveillon du 31 et je vais le retrouver ce soir.  Donc pas de soucis, je ne suis pas seule au monde, ca va beaucoup mieux et pour ceux qui auraient eu echo des gangs de Rio qui ont fait cramer des bus ce matin, qu ils se rassurent je n y etais pas.

Et derniere anecdote, Rio est en pleine saison touristique, beaucoup plus que quand on y etait avec Isabelle, et tous les kekes de la planete ont debarque... Ca donne des plages bondees sur Copacabana et Ipanema, pas forcement agreables du coup mais d un point de vue sociologique, c est tres instructif... Defile des dernieres tendances de maillots feminins mini rikiki qui ne cachent que les tetons et 3 cm2 des fesses, et moule-frite masculins sur des corps scupltes taillades pendant des mois et des mois dans les salles de gym anglaises, americaines et australiennes. Bien sur les pectoraux  et les biscottos sont sur-developpes, les neuronnes certainement beaucoup moins mais ca c est pas grave. Avec Carmen et Marcella, on les observe et on se marre. Ca paye, lunettes fashion vissees sur la tete, chapeau Madonna, corps ultra bronzes et huiles, des caricatures de MTV ! Ca se regarde, ca se mate, ca se la pete, ca se la raconte... La creme de la creme se reunit au Poste 8, le Poste gay officiel avec drapeau arc-en-ciel au vent. On traverse des rues d Ipanema avec 95 % d hommes en terrasse, c est un peu Soho ma Sophie !

Bon ca sera tout pour ce soir, bises a tous.

Fanny

 

Publié dans Brésil

Commenter cet article

emmanuelle et cyrille 01/01/2007 13:03

après une fin d'année pleine de péripéties... nous te souhaitons une bonne année 2007 avec beaucoup de bonheur et une bonne continuation pour ton périple.
continue de nous faire rêver.
si tu ne ramènes pas de prince charmant, on en aura un a te présenter !!!
bises et coucou à anne-marie !!!
emmanuelle et cyrille

Anne-Marie 29/12/2006 23:22

Tout de même, elles ne te râtent pas les copines!!! Si seulement tu avais emmené ta maman pour te dorloter...bisous de ta mamounette.

Anne-Marie 29/12/2006 22:37

Ben moi, je suis carrément médusée ...d'être en vacances jusqu'à l'année prochaine! Même que je vais aller les passer sur la Côte basque ou en Espagne. Que voulez-vous, 48 h c'est mieux que rien! 
De toute façon, je le sens, 2007 sera terrible!!!
Surtout pour les célibataires.

fanny 29/12/2006 16:28

ca va ca va les filles, moquez-vous, si ca vous arrive vous aussi vous ferez moins les malines. Ah mais oui pardon, j oubliais, a Toulouse, a Auch et a Grasse, en ce moment vous en risquez pas de vous baigner, pardon, j avais oublie.... allez sans rancune, vous me manquez quand meme sacres bestioles !

Peggy 29/12/2006 10:23

Ihihihih, trop fort la top modèle.....et tu n'en as même pas profiter pour aller te faire liposucer???? Y parait que là, les médecin t'embrassent sur la bouche tellement c'est convivial eheheh.
Alors du coup tu te balades en kniker et col roulé pour pas prendre le solei, et tu mets les chaussettes avec les tongs.....eheheheh tu fais moins la maline là hein?
Aller poulette, passes un bon réveillon